Bienvenue sur Blabla'News
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
clown Sur Blabla'News, retrouvez toutes les news de blablaland commentez les et amusez vous sur la ChatBox. Bon Blabla ! Untitled clown
anipassion.com
Partagez | 
 

 Suicide, euthanasie et automutilation.

Aller en bas 
AuteurMessage
Dagdaa
Admin
Admin
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 11/07/2011
Localisation : Je ne te le dirais pas....♥

MessageSujet: Suicide, euthanasie et automutilation.   Lun 11 Juil - 19:04

INTRODUCTION

Surement que nombres d'entre vous trouvent ce sujet un peu glauque, pourtant, il fait aujourd'hui débat dans de nombreux pays et chacun peut se voir confronter à l'euthanasie de manière plus ou moins directe. J'ajouterais à cela que la mort, aussi triste qu'il soit, va de pair avec la naissance, il faut donc accepter l'idée ou au moins accepter d'en parler.

PRÉCAUTIONS

Je voudrais demander à toute personne qui angoisse vite, ou trop sensible de ne pas participer à ce débat.

CONSIGNES

Cette section n'est pas un topic où étaler déprimes et états d'âmes (il y a surement un autre topic qui vous conviendra mieux) mais un sujet où l'on essaye de mieux comprendre le suicide (assisté ou non).
Aucun encouragement au suicide ne sera tolérée ou aucun rendez-vous suicide ne sera acceptée (rendez vous sur le net pour se suicider collectivement).
Pas de réponses sous formes de questionnaires, ni de répétitions
Le respects des règles de débat est obligatoire.

PISTES DE REFLEXION

Fais-tu une différence entre suicide et tentative de suicide?
As tu déjà songer au suicide? Dans quelles conditions?
Que penses-tu des personnes qui se suicident? Arrives-tu à comprendre cet état d'esprit?
T'es tu déjà trouvé face à un suicidaire?

Sais-tu ce qu'est l'euthanasie (ou le suicide assisté)?
Qu'en penses-tu?
Comment réagirais-tu si un de tes proches penserait à l'euthanasie?
Le suicide assisté ou l'euthanasie


Qu'est ce que c'est?
Ethymologiquement, "euthanos" signifie la "bonne mort".
C'est une façon d'arrêter volontairement sa vie pour des causes pathologiques grave et de façon médicale.
On en a distingue deux sortes: passive et active
Le dictionnaire le définit comme la pratique consistant à abréger les souffrances des malades incurables.

Est-ce légal?
Dans certains pays oui, dans d'autre non, c'est cela dont nous allons en partie discuter.
Cependant il est important de savoir que lorsque c'est légal il y a des règles très strictes.

Mais pourquoi quelqu'un voudrait faire ça?
Certaines personnes seulement sont capables de prendre cette décision, personne ne peut la prendre pour vous, se sont des personnes qui ne veulent pas continuer à souffrir d'une maladie dont il ne pourront pas guérir et qui ne peuvent plus vivre convenablement avec.

Quelques définitions et précisions

L'acharnement thérapeutique
C'est quand un patient est atteint d'une maladie incurable et qu'on s'obstine à le tenir en vie grâce à de nombreux traitement mais le malade n'as plus vraiment de vie à part les soins. Le refus de cet acharnement est légal

L'euthanasie passive
C'est l'arrêt des traitements (sauf soins palliatifs) qui abrège la vie lorsque le cas est désespéré. Certaines personnes disent que l'euthanasie passive revient à un refus du traitement thérapeutique

L'euthanasie active
C'est un arrêt de la vie qui nécessite l'intervention d'un tiers. Il ne suffit pas d'arrêter un traitement il faut vraiment faire quelque chose pour.

Suicide
L'action de quelqu'un qui se tue lui même.

La loi dans quelques pays source

Allemagne
Le mot " euthanasie " reste tabou en Allemagne, à cause des atrocités commises pendant la période nationale-socialiste. On emploie donc l'expression " aide à la mort " (Sterbehilfe).
Il n'existe aucune législation spécifique.
Il existe un consensus selon lequel l'euthanasie active est et doit demeurer punissable, tandis que l'euthanasie passive est non seulement admissible, mais justifiée lorsque le patient s'est exprimé clairement pour que l'on ne prolonge pas sa vie.
La jurisprudence admet également l'euthanasie indirecte, c'est-à-dire le fait d'administrer à un malade en phase terminale des antalgiques qui ont pour effet secondaire inévitable, mais non recherché, de hâter le décès.
Aucune légalisation de l'euthanasie n'est envisagée. D'ailleurs, alors que 53 % de la population se déclarait favorable à l'euthanasie active en 1972, les dernières enquêtes, réalisées au printemps 1997, montrent que seulement 42 % partageaient cette opinion à ce moment-là. Le développement des soins palliatifs explique certainement cette évolution.

Angleterre et Pays de Galle
L'euthanasie active est assimilé à l'homicide volontaire.
Les pouvoirs publics ainsi que l'Association médicale britannique restent opposés à sa légalisation.
Le suicide et la tentative de suicide ont été décriminalisés en 1961 par le Suicide Act
L'euthanasie passive, elle est admise lorsque le malade est capable d'exprimer son refus ou lorsqu'il l'a exprimé de façon anticipée dans un testament de vie.

Danemark
Le code pénal,-- condamne l'homicide, même s'il est commis sur demande de la victime, ainsi que l'aide au suicide
Des textes évoquent l'euthanasie sans la nommer et cherchent avant tout à limiter l'acharnement thérapeutique.
La loi sur l'exercice de la profession médicale empêche un médecin de traiter un malade contre son gré, même si le patient a exprimé sa volonté par avance dans un testament de vie. De plus, un médecin peut s'abstenir de soigner un " mourant dont la mort est inévitable "

Pays Bas
Le code pénal condamne l'euthanasie et l'aide au suicide. Cependant, ces actes puissent être réalisés par un médecin en cas de force majeure, c'est-à-dire lorsque le médecin est confronté au choix entre son devoir de sauver une vie et celui d'abréger une vie rendue intolérable par la souffrance.
Pour permettre un contrôle systématique de toutes les interruptions de vie pratiquées par des médecins, une procédure assez complexe a été instituée à la fin de l'année 1993 avec l'accord du Parlement.

Suisse
Le code pénal autorise implicitement, l'aide, médicale ou non, au suicide, dès lors que l'assistant n'est animé par aucun mobile égoïste


C'est un sujet que l'on aborde pas souvent, l'automutilation.

Qu'est-ce que l'automutilation ?

Beaucoup de personnes agissent d'une manière qui peut leur nuire, cependant tout acte nuisible a soi-même ne rentre pas dans la catégorie « automutilation ». Par exemple, si quelqu'un fume, on ne va pas dire qu'il s'automutile. Par contre, si vous faites quelque chose nuisible avec un effet immédiat et dans le but de vous faire mal, cela est de l'automutilation. Par exemple, le fait de se couper ou de se frapper (se faire mal physiquement) volontairement sont des actes d'automutilation.

Pourquoi se faire mal ?

Cela passe par de petites coupures avec un rasoir ou un cutter, des brûlures, des morsures… L'ado s'impose généralement cette souffrance à l'abri des regards de son entourage, en se cachant dans sa chambre ou la salle de bain. Ces blessures pratiquées de manière répétée n'ont pas pour objet d'attirer l'attention, mais semble-t-il de permettre de contrôler ses émotions, ses angoisses, ses colères … à moins qu'il ne s'agisse d'un moyen de se réapproprier son corps. Il faut souligner une sorte de "mode" de l'automutilation.


L'automutilation n'est pas quelque chose de constructif.
L'automutilation n'est pas un acte de suicide.
L'automutilation n'est pas une maladie.
L'automutilation n'est rien de justifié.


_________________
Si il y a juste une chose que je peux vous conseiller,c'est de ne surtout pas attendre,ne perdez pas de temps.Ne soyez pas patients,prenez tout,tout de suite,attrapez tout ce qu'on vous propose,un sourire,un voyage,un compliment,une promesse. N'importe quoi,même si vous découvrez plus tard que ce sourire était faux,que ce voyage était un chemin de ronces,que ce compliment était un mensonge,que cette promesse était une chimère,peu importe,il faut juste tenter,essayer,oser.Parce que pendant que vous hésitez,pendant que vous pesez le pour et le contre,que vous analysez,les secondes défilent,et ne reviennent jamais.
Admin du forum, et modérateur des sections : Les jeux et Toi , toi et rien que toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Love-Music

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 106
Localisation : In the death corridor... ♥

MessageSujet: Re: Suicide, euthanasie et automutilation.   Mer 17 Aoû - 15:22

Très bon topic bien présenté et intéréssant! Bravo Dagdaa :)

Je ne fais pas de diffrence entruicide et tentative de suicide. Tentative de suicide c'est disons un suicide qui a mal fonctionné. Après je pense que si quelqu'un a eu envie de se suicider mais ne 'la pas fait, je ne pense pas qu'il en aprlerait à tout le monde du genre "ouais j'ai voulu me suicider..." sauf pour faire parler de soi. Ce genre de chose on en parle pas vraiment.
Les personnes qui veulent se suicider sont disons souvent mal dans leur peau et réalisent qu'ils ont fait des erreurs (parfois grave pour eux) ou bien que ce qui se passent autou d'eux etc... Les atteint, les blessent, els touches et ils n'arirvent plus à tout gérer.

Maintenant, je sais ce qu'est l'eauthanasie grace à ce topic, mais avant je ne connaissais vraiment pas. Je pense que la personne qui assiste dois essayer de comrpendre la personne qui veut se prêter au suicide et qu'il faut vraiment du courage ou bien de "l'amour" pour accepter :/

Je pense Uque je parlerais sérieusement en tête à tête si une eprsonne pensait à l'euthanasie.

Et je me dis que si l'on veut se suicidr, mieux vaut penser au bonens choses qui nous entoure et nous dire que nous vivons pour ces choses :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Suicide, euthanasie et automutilation.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» urgent PAYRA 3,5 kg en fourrière ESPAGNE euthanasie prévue
» Un affreux suicide
» Sinon c'est du suicide?
» Euthanasie...
» Grave deterioration dans camps: Desesperes pensent au suicide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blabla'News :: Débats :: Les débats #de la vie#-
Sauter vers: